webleads-tracker

Marquage Laser & relecture de pièces automobiles

Problématique du client

Le client souhaite intégrer dans des cellules robotisées des stations de marquage de type XL-Box pour le marquage de 4 références de pièces : des poulies, des arbres de transmission, des arbres primaires, et des arbres secondaires. Chaque station possèdera son propre outillage qui acceptera un seul type de pièce. Le chargement, le déchargement et le pilotage des sous-ensembles qui composent la station XL-Box seront entièrement pilotés par l’automate attribué à l’ilot concerné. La station XL-Box devra assurer le marquage et la relecture de la pièce (code datamatrix).

Solution apportée

La machine sera basée sur le design d’une station XL-Box mais la partie électrique sera déportée dans une armoire électrique externe qui sera installée par les intégrateurs à l’extérieur de l’ilot robotique. Un aspirateur de fumée sera également mis à disposition et placé à l’extérieur de l’ilot robotisé.
Le robot dépose une pièce dans la station de marquage et sort le préhenseur de la machine. L’automate active l’électrovanne permettant de fermer la porte de la station si une pièce est correctement détectée sur le support outillage. Une fois la porte en position basse, l’automate sélectionne le fichier de marquage puis lance le cycle de marquage laser. A la fin du cycle de marquage, le laser informe l’automate que le système est en position de relecture. L’automate déclenche la relecture et récupère les informations de relecture. Une fois la pièce relue, l’automate ouvre la porte de la station par le biais de l’électrovanne. Porte ouverte, le robot vient décharger la pièce de la station puis charge une nouvelle pièce.

Synthèse

  • Marquage laser sur des pièces automobiles
  • Marquage et relecture simple de codes data matrix
  • Datamatrix rectangulaire (9x4mm)
  • Temps de marquage : 3 à 5 secondes
  • Temps de relecture : < 1 secondes
  • Temps global de la station : 20 secondes